14 MAQUETTES RECUES POUR FAIRE BRILLER A NOUVEAU L'ETOILE ARAGO - EXPOSITION-VENTE LE 23 NOVEMBRE CHEZ ARTCURIAL

François Arago (1786-1853), X 1803, a été astronome, physicien et homme politique. Il est entré en 1805 à l’Observatoire de Paris dont il a gravi tous les échelons jusqu’à en être nommé directeur en 1843. Sa première mission a consisté à aller en Espagne en 1806 avec Jean-Baptiste Biot (X 1794) pour poursuivre le relevé du méridien de Paris, ce qui lui a valu d’être élu à 23 ans à l’Académie des sciences dont il est devenu secrétaire perpétuel en 1830. Il a enseigné de 1809 à 1830 la géométrie analytique puis l’ « arithmétique sociale » à l’Ecole Polytechnique. A partir de 1830 il a fait de la politique et a été éphémère chef d’Etat aux débuts de la deuxième République en 1848.

En 1893, une souscription publique lancée par l'amiral Mouchez, directeur de l'Observatoire, a permis d’ériger la statue d'Arago sur la place de l’Ile de Sein (Bd Arago). Faite pour 12.000 F par le sculpteur Alexandre Oliva (1823-1890) et fondue par Antoine Durenne, cette statue de 3,20 m de haut, placée sur un socle de 4,40 m de haut, a été inaugurée par Raymond Poincaré, ministre de l’Instruction publique, qui a dit ceci : ... Rarement il a été donné à un homme de remuer tant d'idées, de percer tant de mystères, d'agiter tant de problèmes, de réaliser tant d'inventions, de vivre une vie plus intense et plus productive...

avant maintenant

Cette statue a été fondue par les Allemands en 1942 et n'a jamais été remplacée. Divers projets ont été envisagés mais n'ont pas abouti pour diverses raisons, comme le précise la page Historique.

Constituée en mai 2014 par un groupe de polytechniciens soucieux d'honorer la mémoire de leur glorieux ancien à l'occasion des 150 ans de leur association (2015) et des 350 ans de l'Académie des Sciences (2016) et de l'Observatoire de Paris (2017), avec la participation de l'Observatoire de Paris et de l'Académie des Sciences, Ars Arago a pour ambition non pas de faire une copie de la statue d'Oliva disparue depuis plus de 70 ans, mais de faire créer une oeuvre nouvelle par un sculpteur contemporain. Un jury a été constitué à l'effet de sélectionner un artiste et un projet. La composition du jury se trouve sur Comité de sélection.

A la date limite du 15 juin fixée par le règlement, le jury a reçu 18 Projets émanant d'artistes français et étrangers mais la consultation a été ré-ouverte en raison d'un élément nouveau : Jan Dibbets, auteur des médaillons de 1994, qui avait approuvé l'idée et accepté d'être membre du jury, a soudainement changé d'avis en octobre 2015, considérant qu'il avait des droits moraux sur le socle. Afin d'éviter tout risque de litige, il a donc été envisagé d'installer le nouvel hommage à Arago ailleurs sur la place, sauf si Dibbets aurait des droits sur l'ensemble de la place, et à défaut de l'autre côté du boulevard, dans le jardin de l'Observatoire où la statue d'Oliva devait initialement être implantée. Il a donc été proposé aux artistes consultés de revoir leur projet en conséquence et d'établir une maquette qui fera l'objet d'une exposition-vente chez Artcurial au rond-point des Champs Elysées. Les 14 maquettes ainsi reçues et le lien pour un vote participatif se trouvent sur Maquettes. Le jury prendra connaissance des résultats du vote et choisira le lauréat juste avant la vente qui aura lieu lundi 21 novembre 2016.

L'opération sera in fine soumise à l'accord du conseil d'administration de l'Observatoire ainsi que de la DRAC, l'Observatoire étant un site classé.

Hubert Lévy-Lambert, X 1953, président d’ARS ARAGO, hll@paref.com


Page last modified on 30/08/2016 17:10