* * * RAPPORT D’ACTIVITE 2016 (Assemblée générale du 27 avril 2017) * * *

Rapport moral

Ceci est le troisième exercice de Ars Arago constituée en mai 2014 pour rendre justice à Arago dont la statue a disparu depuis plus de 70 ans. Après discussion avec les parties prenantes, et notamment la ville de Paris, il a été rapidement convenu qu’il ne fallait pas faire une copie de la statue initiale mais faire créer une oeuvre nouvelle par un sculpteur contemporain. Afin d’éviter toute ambigüité, nous vous proposons de profiter de la présente assemblée pour harmoniser l’objet de l’association avec son activité effective.

Nous vous rappelons que, suite à un premier appel à projets, 18 esquisses ont été reçues en juin 2015 pour être installées sur le socle avant que Jan Dibbets remette tout en cause à l’automne 2015 en interdisant toute intervention sur le socle, remettant en cause son accord initial et quittant le jury sans préavis.

Consultée sur le droit de M Dibbets d’interdire toute érection d’œuvre sur un socle situé dans le domaine public et financé au surplus par souscription publique, la ville de Paris a non seulement confirmé cette interdiction mais l’a en plus élargie à l’ensemble de la place ! Il a alors été envisagé d’installer l’oeuvre de l’autre côté du boulevard, dans le jardin de l’Observatoire où il se trouve que l’œuvre d’Oliva aurait dû être implantée en 1890 si la ville de Paris ne s’y était pas opposée !!

Compte tenu du changement de localisation et d’échelle, les 18 artistes ayant répondu à la consultation initiale ont été à nouveau consultés et il leur a été proposé, pour ne pas prolonger les délais outre mesure, de passer directement au stade de la maquette en 3D, acquise ferme par l’association, après accord sur le prix. Quatorze maquettes ont ainsi été reçues et ont fait l’objet d’un premier examen par le jury en mars 2016 à l’Observatoire.

Un accord a été passé avec Artcurial pour les exposer et les vendre lors d’une vente publique qui a eu lieu en novembre 2016. Toutes les maquettes ont été vendues à l’exception de celle de Wim Delvoye qui avait préféré conserver la propriété de sa maquette et ne pas participer à la vente. Parmi les acquéreurs, l’association des amis du Musée de l’X a jeté son dévolu sur 7 oeuvres qu’elle a offertes à ce musée qui ouvrira en mars 2018 au sein de l’Ecole polytechnique à Palaiseau tandis qu’une œuvre hors concours représentant l’ancienne statue avec son socle était offerte à l’Observatoire.

Le jury s’est réuni pour choisir le lauréat juste avant la vente. Après de longs débats, il a choisi par 10 voix contre 5 le projet de Wim Delvoye de préférence à celui d’Elisabeth Cibot arrivé en seconde position lors de la finale. Contrairement à ce qui était prévu, le jury n’a pu s’inspirer des résultats de la consultation populaire lancée au printemps, du fait d’un « bourrage » des urnes électroniques fait par certains candidats ou par leurs amis en violation des règles du vote interdisant en principe de voter deux fois à partir du même ordinateur.

Aussitôt après le choix du jury, les autorisations administratives requises ont été demandées. Dès le 2 décembre, le conseil d’administration de l’Observatoire a approuvé l’implantation de la statue dans la partie de son jardin ouverte au public, juste au Nord du boulevard Arago, face à la place de l’Ile de Sein. La ville de Paris a ensuite déclaré ne pas être concernée, s’agissant d’un site classé. Enfin, la Drac a donné son accord le 25 janvier 2017 en demandant que la statue ne soit pas implantée sur le méridien mais quelques mètres à l’Est.

La commande a été signée le 1er février pour un prix de 325.000 € TTC « clés en mains ». La fabrication a été entreprise aussitôt par Wim Delvoye auprès d’un fondeur chinois. L’inauguration aura lieu le 2 octobre 2017, date anniversaire de la mort d’Arago, dans le cadre des célébrations des 350 ans de l’Observatoire.

Rapport financier

L'Association avait 163 membres à la fin de 2016 contre 103 à la fin de 2015. Elle accueille 4 catégories de membres : membre actif (50 €) ; donateur (100 €) ; bienfaiteur (300 €) ; mécène (à partir de 1000 €). S'agissant d'une association d'intérêt général, les dons donnent lieu à un avantage fiscal important. C'est ainsi qu'un don de 100 € a un coût réel pour une personne physique de 34 € seulement. Les comptes 2016 sont résumés dans le tableau ci-dessous :

Actif 31/12/2016 (Rappel 2015)

Compte à vue 33 665,48 (1 421,51) Compte sur livret 76 792,78 (46 005,26) Total actif 110 458,26 (47 426,77)

Passif

Capitaux propres 47 426,77 (700,00) Résultat de l'exercice 63 031,49 (46 726,77) Total passif 110 458,26 (47 426,77)

Produits Cotisations 69 602,00 (39 700,00) Intérêts reçus 292,78 Vente de maquettes 25 601,00 Recettes diverses 190,77 (11 887,00) Total recettes 95 686,55 (51 587,00)

Charges Frais généraux 15 305,06 (1 710,23) Achat de maquettes 17 350,00 (3 150,00) Total dépenses 32 655,06 (4 860,23)

Résultat 63 031,49 (46 726,77)

En début d’exercice, au 31 décembre 2015, le solde en banque était de 47.427 € dont 1.422 € en compte à vue et 46.005 € en livret A après paiement de 3.150 € d’acompte sur les maquettes.

Les recettes de 2016 se montent à 95.687 € dont 69.602 € de cotisations, 25.601 € de vente de maquettes, 293 € d’intérêt bancaire et 191 € de solde de transmission de patrimoine de l’association X Monument liquidée en 2015 au profit d’Ars Arago.

Les dépenses de 2016 se montent à 32.655 € dont 17.350 € pour l’achat de maquettes et 15.305 € de frais généraux dont notamment 1.780 € pour l’exposition Artcurial, 7.804 € pour le film sur Arago, 1.804 € pour la communication et 2.880 € de consultation juridique sur la rédaction du délicat contrat d’achat de maquettes.

En fin d’année, le solde en banque était de 110.458 € dont 33.665 € en compte à vue et 76.793 € en livret A.

Depuis le début de 2017, l’association a reçu environ 100.000 € de dons supplémentaires et a payé les deux premiers acomptes de la statue pour un total de 195.000 €. Compte tenu des frais divers, il reste à lever environ 125.000 € d’ici octobre. Vos dons bénéficient des importants avantages fiscaux prévus pour les associations d’intérêt général, même si 2017 est, comme le prétend Bercy, une année blanche.

Paris, le 3 avril 2017 Hubert Lévy-Lambert, président

Les résolutions ci-après ont été approuvées à l'unanimité le 27 avril 2017 :

Première résolution : comptes 2016

L’assemblée générale, ayant entendu le rapport du président sur l’exercice 2016, approuve le rapport moral et le rapport financier.

Deuxième résolution : objet

L’assemblée générale décide de modifier l’article 2 des statuts ainsi qu’il suit :

'Ancienne rédaction' : L'objet de l’Association est de contribuer par tous moyens au financement de la réfection de la statue de François Arago érigée en 1893 sur la place de l’Ile de Sein (Paris 14ème) et enlevée par les Allemands en 1942 et d’obtenir les autorisations administratives nécessaires à cette réfection.

'Nouvelle rédaction' : L'objet de l’Association est de faire réaliser une nouvelle statue en hommage à François Arago en remplacement de la statue érigée en 1893 sur la place de l’Ile de Sein (Paris 14ème) et enlevée par les Allemands en 1942 et d’obtenir les autorisations administratives nécessaires.

Troisième résolution : commissaire aux comptes

L’assemblée générale décide de compléter l’article 8 des statuts ainsi qu’il suit : L’association désigne un commissaire aux comptes dès que le total des dons du public ouvrant droit à un avantage fiscal, au titre de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés, dépasse le seuil de 153 000 euros au cours d’une année. Le commissaire aux comptes est désigné par le bureau pour une durée de 4 ans avant la clôture de l’exercice au cours duquel ce seuil est atteint.


Page last modified on 30/04/2017 20:34